Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ballan DIAKITE

Et si je vous dis que la peur veille sur nous… ?

8 Juin 2014 , Rédigé par Ballan DIAKITE Publié dans #Developpent personnel

Tout comme la joie ou la colère, la peur aussi est une émotion. Mais cependant elle apparait comme l'une des émotions les plus incomprises car, dans la plupart des cas, on l'associe uniquement à la timidité ou à la lâcheté. Ce qui n'est pas forcement vrai puisque, face à un danger, nous avons tous peur. Qui n'a jamais eu peur de quelqu’un ou de quelque chose ? La seule différence provient de la façon dont nous réagissons lorsque nous sommes étreints par ce sentiment...

- Qu'est-ce que c'est donc la peur ?
- Comment se manifeste t- elle ?
- Que se passerait-il si nous n'avions jamais peur de
rien ?

Voici un certain nombre de questions auxquelles j’apporterai des réponses dans la suite de ce de ce travail. Pour commencer, essayons d’abord de savoir ce que c’est que la peur. Cela m’amène donc à répondre à la première question posée juste ci-dessus.

J’entends par peur, la crainte ou l’inquiétude ressentie face à un danger, une situation présente ou à venir. Elle est synonyme d’effroi et de frayeur. Elle est sans doute une émotion tout comme les autres (colère, joie, tristesse…). C’est une réaction de notre cerveau qui agit sur tout le reste du corps.

Pratiquement, tous les hommes connaissent la peur. Elle nous saisie quant on est face à un danger. Elle est très importante dans notre existence, contrairement à ce que beaucoup pourraient penser. Je l’estime utile car elle permet à nous préparer devant ce qui peut nous paraitre comme une menace ou un risque pour notre sécurité. De ce fait, nous n’agissons pas tous de la même manière lorsque nous sommes dans une situation de peur : Il y en a qui vont combattre le danger ; d’autres vont le fuir et d’autres, vont certainement se cacher. Mais en dépit de toutes ces différentes réactions, ces sujets restent tous sous l’effet de la même émotion : la peur !

En plus du fait qu’elle nous permet de nous préparer face à un danger ; la peur reste aussi un moyen pour nous de mémoriser ces évènements ayant provoqués cet effroi, afin d’éviter de nous retrouver dans des situations similaires à l’avenir.
Maintenant, voyons comment se manifeste ce sentiment incompris par beaucoup d’entre nous.


- Comment la peur se manifeste ? Une très bonne question, n’est-ce pas ?

La peur provient d’une zone cérébrale bien particulière, appelée amygdale cérébrale. C’est cette minuscule partie de notre cerveau qui est à l’origine de la sensation de peur.
Si la fonction de cette structure cérébrale semble minime, force est de constater que ses répercussions sont générales. Quand on a peur dès fois, on le sens en nous de la tête jusqu’au pied. Comme pour dire combien cette sensation est si forte.
Lorsque nous avons peur, notre organisme réagit en produisant des hormones. L’hormone principale produit est l’adrénaline, qui va se propager dans tout le corps pour préparer nos muscles à l’action. C’est ce phénomène qui se produit lorsqu’on doit par exemple passer un examen ; lorsqu’on doit se battre ; lorsqu’on doit faire un exercice inhabituel devant un public qui nous est étranger…


Dans une situation de peur, selon que l’intensité soit très forte ou moins forte, nous pouvons remarquer différentes réactions, qui peuvent être interprétées comme des signes de peur. Parmi ces réactions je citerai par exemple :
- L’accélération des battements du cœur ;
- La vigilance accrue (vous allez même voir certains avec des yeux exorbitants) ;
-La respiration est plus forte ;
- La transpiration (c’est quand même drôle de savoir que, quand certaines personnes ont peur, elles se mettent tout de suite à suer) ;
- Tremblement des membres supérieurs et inférieurs (bras et pieds) ;
- La difficultés à contrôler la voix. Ainsi on constatera la voix qui tremble chez certains quand ils ont peur.

  • Que se passerait-il si nous n’avions peur de rien ?

C’est très simple, imaginez-vous étant capable de ressentir toutes les autres émotions sauf la peur… Imaginez que vous aimiez une personne, et que malgré cet amour vous ne ressentiez aucune peur de perdre la personne.
Imaginez que vous êtes en colère sans aucun souci de nuire à d’autres personnes. Vous voyez jusqu’où votre colère pourrait vous amener ?
Imaginez que vous avez un enfant, et que ce dernier n’a peur de personne dans la famille. Vous envisager j’espère le désordre que cela pourrait engendrer dans la cellule familiale ?
Et si nous n’avions plus peur de rien, comment saurions-nous connaitre le danger ? C’est parce qu’on a peur qu’on sait qu’il y a danger quelque part. Et à partir de cet instant, on prend tous les précautions nécessaires pour se mettre à l’abri.
C’est parce que nous avons peur que personne d’entre nous n’ose se mettre devant un camion. C’est aussi par peur, qu’on ne fait totalement pas confiance à tout le monde. Pourquoi vous n’osez pas donner le code de votre compte bancaire à vos proches ? Pourtant se sont des gens avec qui vous vivez pendant depuis un certains temps, qui vous ont familiers. Pourquoi vous n’osez pas vous confier à tout le monde ? Pourquoi il est des sujets que vous n’abordez avec presque personne, sous prétexte qu’ils relèvent de votre vie privée ? Ce type de peur est inhérent des expériences négatives vécues par le passé. La pistanthrophobie est le nom de ladite peur. Cependant il ne faut surtout pas confondre cette peur avec la méfiance qui, n’est autre chose que le manque de confiance.


Bref, je veux tout simplement dire que, si nous n’avions peur de rien, nous ne saurions jamais si toutefois il ya danger ou pas. Je me demande comment est-ce qu’il aurait été possible de vivre sur terre, si les espèces humaines étaient en mesure de ressentir toutes les émotions, excepté la peur. Ça aurait été de l’anarchie totale. Parce qu’il faut se dire une chose : il n’y a pas de respect ni d’obéissance sans contraintes. Très généralement, c’est par peur de contraintes qu’on respecte les codes de la route ; qu’on ne vole pas tout le monde n’importe quand n’importe où et n’importe comment. C’est par peur qu’on n’adopte pas certains comportements dans nos sociétés (Par exemple, se souler n’importe comment ; ou porter certains vêtements en plein journée…). Rappelez-vous de la fameuse citation de Jean Paul Sartre « l’enfer, c’est les autres ».

Enfin, je pense bien qu’être dépourvu de toute peur n’est pas sans corollaire sur notre vie quotidienne. La peur est une émotion qui a une place très importante dans notre existence. En nous alertant, elle nous sécurise. En nous éloignant du danger, elle nous protège ; elle nous pousse à la quête des conditions de vie plus sures face à ce qu’on l’on considère comme étant du risque. En un mot, la peur veille sur nous !

Ne dit-on pas que
« Qui n’a peur de rien n’a rien » ?
Le plus important n’est pas de ne pas avoir peur,
Mais de savoir agir malgré la peur
pour aller de l’avant car,
Bien au-delà de nos peurs
Se trouvent des choses encore beaucoup plus importantes
Qui s
ont nos rêves… !!!

Je suppose que vous avez aimé cet article, alors ne soyez pas égoïste ; partager-le avec vos ami(e)s pour qu’ils puissent aussi bénéficier du contenu. :)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article